cas

clients

Expert en soudage depuis plus de 45 ans, SBB a été choisi par l'Université de Laval afin de fabriquer des échantillons de ponts, destinés à des essais mécaniques. Ce projet représente 11 modèles différents pour un total de 33 panneaux. Leurs dimensions atteignent 10m/33ft de longueur et 2.5/8ft de largeur.
 
La complexité du dossier portait principalement sur 2 défis à relever :
1/ Une soudure en forme de V de 1 pouce de profondeur et 1 pouce de largeur. Ce volume a nécessité la mise au point d'une technique de soudure à gorge profonde sur de longues distances.
2/ La marge de tolérance très faible en matière de planéité à respecter. L'Université l'a désignée comme son critère de conception le plus critique. La qualité de soudure devrait donc être extrêmement soignée, sachant que le projet totalise environ 1600 passes de soudure.
 
Avec 100% de réussite aux tests par ultrasons, notre passion pour le travail d'excellence a porté ses fruits !
 
Rappelons que les tabliers de ponts en aluminium extrudé présentent l'avantage d'être légers, étanches, durables et demandent peu d'entretien. L'aluminium est un matériau en plein développement dans le secteur des infrastructures routières, grâce à sa grande capacité de résistance aux charges et son adaptation à des conditions environnementales difficiles.

fabrication de ponts et passerelles en aluminium pour l'Université de Laval

Depuis 2014, SBB travaille sur ce contrat de 140 toits en aluminium destinés à un train allégé en poids, ce qui est l'une des préoccupations majeures de l'industrie du transport.
 
Les structures, appelées pavillons, sont d'une largeur de 2.5m/8ft et d'une longueur variant entre 10m/33ft et 11.5m/38ft. Chacun pèse environ 1300 kgs / 3000 livres et est composé de plusieurs extrusions. Ces pavillons doivent subir divers types de travaux tels que de l'usinage, du soudage structurel par friction malaxage (FSW), du soudage secondaire à l'arc électrique (MIG et TIG) ainsi qu'un recouvrement de peinture liquide.
 
SBB a relevé le défi de ces gabarits non conventionnels ! L'équipe dédiée à ce projet a mené une série de tests afin de déterminer les paramètres optimums : vitesse d'avancement, rotation, pression, traction, flexion et géométrie de l'outil. SBB a également modifié plusieurs de ses méthodes de travail régies par des normes nord-américaines afin de les adapter à celles exigées par le client (normes européennes).
Pour s'assurer que les toits respectent en tout temps les demandes en ingénierie du commanditaire, des tests de rayon X, d'ultrason, de macrographie et de liquide pénétrant sont effectués sur chaque pavillon.
SBB n'a jamais fait aucun compromis par rapport au respect de la qualité et à l'attention au détail qu'exige le transport de personnes.

fabrication de toits en aluminium pour les wagons d'un train léger, le Citadis Spirit d'Alstom à Ottawa